Sesshin

Depuis l’époque du Bouddha Shakyamuni, les sesshins sont le coeur du zen. Il s’agit d’une période consacrée à la pratique intensive de zazen, entrecoupée de mondos (question-réponse avec le maître), samu (travail manuel) et les repas. Sesshin veut dire «toucher l’esprit véritable», devenir intime avec soi-même, avec son propre corps et son esprit, abandonner son égoïsme et s’harmoniser avec les autres, la nature, l’ordre cosmique.

L’action de tous les Bouddhas est réalisée non seulement à travers zazen, mais aussi dans tout comportement, dans chacune des actions de la vie quotidienne. Pendant une sesshin, chaque action est la continuation de zazen. Zazen, le travail, les repas, le sommeil, sont l’anneau de la voie (dokan), sans début ni fin. Le zen consiste à se concentrer sur chaque action avec intensité, à vivre pleinement le présent. En participant aux sesshins, la pratique du zen peut être réalisée dans la vie de tous les jours. En se concentrant point après point, notre vie forme une ligne harmonieuse. Le zen est l’enseignement de l’éternité qui n’est autre que la succession d’instants.

Pour les dates des prochaines sesshin, voir le programme des activités en cliquant ici.